Google, comment se passer du géant américain ? [Tech]

Google est un chasseur. Un chasseur dont les proies sont vos passions, vos envies. Certains sont capables de s’habituer à être traqués, d’autres non. Voici le petit guide de survie en monde colonisé par le géant américain.

edho-pratama-152392

Un peu moins de Google dans ma seringue s’il vous plait.

Du local au mondial, il n’y a qu’un pas. Un pas que Google franchit en sens inverse chaque seconde dans l’indifférence la plus générale. C’est avoué, prouvé, le géant américain suit tous vos faits et gestes sur internet. Que vous utilisiez Chrome, le moteur de recherche dédié de Google ou un de ses concurrents (Firefox, Internet Explorer…), vous n’échappez pas à Google.

L’ennemi omniprésent.

La plupart des sites actuels utilisent la technique dite « Analytics » qui traque votre IP et analyse votre consommation d’internet en installant sur votre ordinateur des « Cookies » qui sont moins sympathiques que leur nom pourrait le laisser penser. Ces cookies retransmettent à Google des informations sur vos recherches et même sur vos comptes personnels. Oui, qui retient votre mot de passe pour vous le proposer à nouveau lors d’un prochain passage sur un site ? Merci les Cookies ! Mais se libérer de l’emprise de Google est plus compliqué qu’on pourrait le croire. Voici quelques alternatives plus responsables pour consommer sur l’internet. Je vous propose même un logiciel français ! Cocorico !

Duckduckgo
Il inspire la confiance non ? (crédit)

Duckduckgo : Quand vous en avez marre de faire canard devant Google.

DuckDuckGo est le site leader du marché. Il fonctionne comme un métamoteur de recherche, c’est-à-dire qu’il se construit sur les autres, il récupère les données de recherche de Yahoo ou Bing pour vous proposer les résultats les plus pertinents, et ce, sans transmettre vos données à quiconque. Il bénéficie en plus d’un système de recherche d’image et de contenu plutôt performant (il suffit de taper « ! Flickr poney » pour obtenir les photos de poney présentes sur le site Flickr). Une bonne alternative qui tient plus du choix personnel (ne pas vouloir être sondé par Google) que du militantisme pour un internet moins espion.

Qwant : All I Qwant from you.

Qwant est le petit français du marché. Technique, l’équipe sait se montrer réactive et lorsqu’une faille de sécurité a été signalée récemment, ils ont réagi immédiatement et ont proposé une version plus stable que jamais. Basé sur l’utilisation de proxies anonymisant (un emplacement réseau qui jouera les intermédiaires entre les sites utilisant Google Analytics et votre machine), Qwant promet également qu’aucun lien n’est fait entre leurs serveurs et votre IP. Si leurs serveurs étaient saisis par la justice, celle-ci ne pourrait pas remettre la main sur votre historique de recherche. S’aidant de hackeurs et multipliant les réunions avec les membres du mouvement Hacktiviste, Qwant tend à promettre une confidentialité totale. Une bonne façon de mettre la France sur le devant de la scène numérique.

qwantlogo-1920x1080
Qwant, le navigateur en qui vous pouvez avoir confiance. Dixit eux. (Crédit)

Conciliation avec le diable.

Finalement, il s’agira aussi de sortir tous les produits Google de notre routine quotidienne et c’est ce qui sera le plus délicat. Fini la vidéo YouTube à la pause de midi, exit les documents envoyés via le Drive, vos mails ne doivent plus transiter par Gmail et vous devrez trouver un nouveau fournisseur email. Le but derrière cette démarche de désintoxication est de consommer internet de façon plus consciente. Les alternatives que je vous ai présentées peuvent n’être utilisées que pour réduire la masse de données qu’on offre à Google chaque jour sans pour autant devoir stopper du jour au lendemain toute l’utilisation que nous faisons du géant américain. Voyons ça comme une cigarette électronique à utiliser en parallèle de tabac normal. Il s’agit donc de se responsabiliser, d’être conscient de ce que nous offrons en données à Google et de tenter de transmettre uniquement ce dont on a envie.

Aller plus loin

Comment survivre sans Google
Comment éviter la Google Dépendance
Image principale par Edho Pratama

Tu me découvres à peine ?
Suis moi sur :
Facebook
Twitter
Instagram

Publicités

Donnez votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s