[Gaming] Donjons et (dé)raison ! Darkest Dungeon

Le jeu indé de l’année pour certains, un RPG punitif et technique, une difficulté mal dosée pour d’autres, Darkest Dungeon ne laisse pas indifférent et sort ce 27 septembre sur PSN (PS4 & Vita) ! Petit tour d’horizon en haut du donjon de notre village.

(Et voici le prix du chapeau le moins inspiré du monde)

header
La flamme olympique ? Pf, petits joueurs ! 

Darkest Dungeon est disponible sur Steam depuis déjà de longs mois mais il fêtera le 27 septembre sa sortie sur le PSN (Pour la PS4 et la PS vita).
Amateur des Dungeon crawler à l’ancienne, bienvenue au Paradis, amateur des jeux à finir en 2 heures et sans grande résistance, bienvenue en enfer. Développé par Red Hook Studio, des (presque) petits nouveau dans le domaine, le jeu prend la forme d’un rogue like, où le but est de faire prospérer votre village. Sachant qu’on est bien loin du farm-ville en freemium, ça passe par la visite, armes aux poings de donjons. Des expéditions que vous devrez préparer, à commencer par le choix de vos soldats. Plusieurs classes se présentent à vous, le maître chien, archère, le médecin, la goule etc, une bonne dizaine de type de gameplay différent. Pour que votre équipe soit complète et efficace, il faut qu’elle soit équilibrée et que leur position dans l’équipée soit optimisée. Ne pas mettre le bretteur derrière l’archère par exemple. Chacun ont des sorts, des attaques, des incantations différentes, que l’on peut faire évoluer au fur et à mesure qu’ils passent des niveaux. A condition qu’ils survivent.

Car la vie dans les donjons n’est pas tendre. Plusieurs effets pourront miner le courage de votre soldat. Plus ils sont stressés et mal à l’aise, plus ils développeront des traits de caractères négatifs. Ils pourront devenir Masochiste, suicidaires, phobique des flammes etc. Rappelant le système génétique de Rogue Legacy (excellent jeu s’il en est) les particularités de chaque trait de caractère assure de ne pas s’ennuyer une seule seconde. Aucun raid ne se ressemblera. Les pertes seront nombreuses et une fois un soldat mort, il faut recommencer l’entrainement d’un autre pour garder votre stock de combattants. S’ajoute à ça un système de récompenses, d’argent pour engager de meilleurs guerriers, pour les divertir et leur faire oublier l’horreur des champs de bataille en compagnie de barmans, de jeunes femmes ou du dur chapelet de la chapelle.

Ajoutons à ça une direction artistique très propre et parfaitement raccord avec l’ambiance du jeu, divers monstres ayant chacun leurs faiblesses et leurs forces et on obtient un jeu, dur, long, mais tellement bon ! Seul point à déplorer, les afflictions régies par le hasard sont bien trop nombreuses et rendent chaque expédition impossible à réussir parfaitement.

darkestdungeon1280jpg-19c48c_1280w.jpg

Vous me découvrez à peine ?
Suivez moi sur :
Facebook
Twitter

Publicités

Donnez votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s